L’instinct de chasseur

Dès le 1er mois, le chaton va commencer à jouer à la chasse. Il s’attaquera mutuellement avec ses frères et soeurs, ou s’attaquera à toutes sortes d’insectes et de petits rongeurs.

 

L’éveil de la chasse

Le déroulement des séquences de chasse du chaton est déterminé. Le chat chasse en solitaire. Il ne partage que rarement ses proies, sauf s’il s’agit d’une mère et de ses chatons. Petit à petit le chat découvre ses talents de chasseurs, car ne l’oubliez pas, avant, le chat vivait à l’état sauvage. Il devait chasser pour se nourrir, cela est resté dans le comportement du chat, même s’il est domestiqué.

 

Un vrai chasseur…

Le chat localise ses proies grâce aux mouvements et aux sons. Dès qu’il a repéré une proie, il se cache et se met à l’affût. Tous ses sens sont concentrés sur la proie. Il dresse les oreilles vers la proie, les moustaches sont dirigées vers l’avant, le corps est aplati par terre, et les pupilles sont dilatés.

 

Même en appartement !

Les chats vivant en appartement ne perdent pas leur instinct de chasseur. Lorsqu’ils sont confrontés à nouveau, à l’occasion de vacances, à des proies potentielles, ils retrouvent toutes ses capacités. Vous pouvez observer aussi votre chat chasser une boulette de papier ou même son reflet dans le miroir…

 

Certaines proies ne sont pas appréciées des chats, c’est le cas des musaraignes qui provoquent rapidement un vomissement.

Certains organes peuvent aussi être laissé de côté, c’est le cas du squelette de lapins ou des vésicules biliaires de certains rongeurs.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Chats. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *